V I L L E S

Ville hôtes

Port-de-Bouc : POULE A

Une ville née après la révolution française Port de Bouc connait, par intermittence, des regains d’activité de la Renaissance à la Révolution.

 

En 1794, Bonaparte visite le fort de Bouc et se montre conscient de son importance stratégique. Devenu empereur , il fera entreprendre divers travaux dont le creusement du canal d’Arles à Bouc.

 

Pendant plusieurs années, interventions, rapports, comptes-rendus se multiplient sur ce sujet. Conseil général et Conseil d’arrondissement interviennent auprès du sénateur des Bouches-du-Rhône. Enfin, le 20 juin 1866, le Ministre de l’intérieur de Napoléon III notifie au représentant du département qu’une loi du 13 juin précédent a érigé en commune la section de Port de Bouc , distincte des commune de Fos-sur-Mer et de Martigues. Le 26 juillet suivant , le premier maire de la nouvelle commune est nommé par arrêté du sénateur du département. Il s’agit d’Isidore Barthélémy, Robert Strozzi, spécialiste de l’histoire de Port-de-Bouc. 

SAINT-MAXIMIN-LA-SAINTE-BAUME : POULE B

Villa-Latta, petite bourgade gallo-romaine, qui après la mort de saint Maximin prit son nom, doit sa célébrité depuis le xiiie siècle à la découverte de tombeaux attribués à saint Maximin et sainte Marie-Madeleine. Selon la tradition, Marie-Madeleine, après avoir passé de longues années de pénitence dans la grotte de la Sainte-Baume, aurait été ensevelie dans la crypte de saint Maximin. Baume est l’équivalent provençal de « grotte ». Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795. Elle a pris pendant un temps le nom de Marathon en honneur de Marat.

ARLES : POULE C

Arles est une ville située sur le Rhône, dans la région de Provence au sud de la France. Elle est réputée pour avoir inspiré les peintures de Van Gogh, qui a influencé l’art contemporain exposé à la Fondation Vincent Van Gogh.

Autrefois capitale provinciale de la Rome antique, Arles est également renommée pour ses nombreuses ruines datant de cette ère, notamment l’amphithéâtre d’Arles, accueillant désormais des pièces de théâtre, des concerts et des corridas.

Saint-Raphaël : POULE D

Saint-Raphaël est une commune de plus de 35 000 habitants, située dans le département du Var, au cœur d’un territoire de 90 kilomètres carrés entre le massif de l’Estérel et la mer Méditerranée.

Avec 5 millions de nuitées par an, Saint-Raphaël est une station classée tourisme renommée pour ses 34 kilomètres de littoral, ses sentiers de randonnées dans l’Estérel, la célèbre corniche d’Or et ses 5 ports. Les ports de Santa Lucia et du Vieux Port sont labélisés « Pavillon Bleu », écolabel international récompensant les efforts dans les domaines touristiques, environnementaux et de développement durable. Le Vieux Port détient également la certification Afnor « Ports Propres », certification européenne attribuée aux ports engagés dans la lutte en faveur de la préservation des milieux aquatiques et du développement durable des activités littorales et marines.

Avec plus de 300 animations par an, Saint-Raphaël mène une politique culturelle très variée et accessible à tous les publics : les Rencontres de l’Avenir, les conférences de 18h59, la Fête du livre, les concerts Live de l’été, le Saint-Raph Jazz festival, le Festival du rire, le Festival de la craie, le musée Louis de Funès…

Les quarts de finales se dérouleront dans 2 villes

SISTERON : QUART DE FINALE

Sisteron dit « Porte de la Provence », se situe aux abords de la Durance et face aux falaises du rocher de la Baume. Sisteron est une halte privilégiée. « Ici un pays finit, un autre commence » car elle marque le passage entre la Provence et le Dauphiné, entre les Alpes et la mer.

La Citadelle, monument historique remarquable et construite sur un éperon rocheux, domine la vallée de la Durance et offre un panorama saisissant de la Haute-Provence.

À l’origine bâtie comme frontière entre la région du Dauphiné et de la Provence. Déclarée monument historique, elle porte 8 siècles d’architecture et d’histoire sur un espace de 10 hectares.

MANOSQUE : QUART DE FINALE

Petit bourg rural, Manosque est devenue, au fil des années, la ville la plus peuplée du département des Alpes de Haute-Provence. Cité millénaire, elle ne laisse pourtant guère de trace de son existence avant l’époque romaine où elle devient célèbre pour son grand marché régional.

Manosque s’est progressivement urbanisée. Cependant, l’oliveraie et la culture de la vigne restent prégnantes.

Dans les années 1960, la commune voit sa population s’accroître avec l’arrivée du Centre d’Étude Atomique (CEA) de Cadarache.

Les phases finales à Digne-les-Bains:

Digne-les-Bains : La finale

Préfecture du département, Digne les bains est aussi connue pour être la Capitale historique de la lavande. La plus reconnue des fêtes est sans aucun doute le Corso de la lavande.

Entre les Alpes et la Provence, la ville s’étire dans un paysage de moyennes montagnes.

Digne les bains est une station thermale bénéficiant d’une solide réputation nationale.

Le Géoparc recense également de nombreux sites à fossiles, comme la Dalle aux Ammonites concentrant 1.500 fossiles d’ammonites, nautiles ou pentacrines.

Nous retrouvons aussi les Ichtyosaures de la Robine et de Chanolles âgés respectivement de 185 et 107 millions d’années sont accessibles par des sentiers de randonnée aménagés.

QUICK CONTACT INFO

Meet your new team leader, Top Scorer! Create your NFL or sports website, win the online sports game and dominate your competition.

b Monday-Friday: 9am to 5pm;

Satuday: 10am to 2pm